to top

La passion et l’instant présent

Pratiquer sa passion et vivre l'instant présent.

 

L’instant présent, une expression dont on entend de plus en plus parler ces derniers temps. On passe ses journées à courir après les minutes sans trop savoir où elles passent. Et on désespère de parvenir à vivre dans l’instant sans penser à toutes ces choses qui nous attendent dans une heure, demain, dans un mois ou dans un an. Sans parler de toutes celles que nous aurions pu faire différemment: « si j’avais su! » ou  » j’aurais du répondre ça! »….  

Vivre le moment présent c’est être pleinement concentré sur ce que nous faisons sans penser à autre chose. C’est pouvoir éplucher ses légumes sans penser au courrier en retard, à notre liste de courses, ou encore au repas du lendemain. Cela peut sembler être la chose la plus simple du monde, et pourtant il s’avère qu’il n’y ait pas plus difficile pour un adulte! Enfant, c’était pourtant notre mode de fonctionnement normal. On ne pensait plus à la veille et on n’anticipait pas beaucoup plus le lendemain, sauf pour les bonnes nouvelles !

Alors on tente de mettre en pace des petites choses. On essaye de caser une pause médiation dans son emploi du temps, une séance de yoga dès le matin pour ralentir toutes les pensées qui tournent sans cesse dans nos têtes. On se dit que non, cette fois on ne va pas anticiper le scénario catastrophe qui pourrait être l’issue de cette situation qui nous embête (ni les 12 autres scénarios alternatifs d’ailleurs, car on a de l’imagination quand même! 😉 )

Le moment présent est si précieux quand tout s’accélère autour de nous. C’est comme appuyer sur le bouton « pause » et se reposer, pour de vrai.

.

Vivre l'instant présent grâce à la photographie.

.

Mais nous sommes quelques petits chanceux à pouvoir en profiter facilement sans le savoir. Qui nous? Les personnes qui ont une passion, que ce soit l’écriture, le dessin, la musique, la photographie, le sport, la cuisine….

Le 1er  janvier 2017 j’ai reçu dans ma boîte mail la Newsletter One Minute Project #2017 Les 5 chiffres à retenir , dans laquelle il était écrit que 80% des gens n’ont pas de passion (ou ne l’ont pas encore trouvée)! Je ne sais pas si ces chiffres sont exacts, mais j’ai été dans un premier temps très surprise. Puis je me suis sentie très chanceuse.

Que se passe t-il lorsque l’on pratique sa passion ?

Le temps s’arrête. On est pleinement concentré sur ce que l’on fait. On ne pense pas à hier ni à demain et on laisse ses problèmes de côté. Sur le coup, on se préoccupe peu de savoir si ce que nous sommes en train de faire va plaire ou non. On agit , tout simplement. On teste, on avance, on s’amuse, on invente, on créé !

La photographie me permet toujours de m’évader, où que je sois. Et même chez moi!

Je peux commencer une petite séance dans ma cuisine, j’ai une idée de départ en tête et puis finalement, j’en teste une autre puis encore une autre. Les idées viennent au fur et à mesure et le temps passe à une vitesse folle, mais peu importe ! 

Lorsque l’on pratique sa passion, on redevient le temps d’un instant un enfant un peu insouciant. Et là, rien de plus facile que d’oublier l’heure du déjeuner, ou d’avoir la surprise de réaliser que la nuit est déjà tombée !

Parfois, lorsque j’arrive sur un lieu qui m’inspire et que j’ai très envie de photographier, je me sens comme une enfant dans un magasin de jouets. J’ai trouvé cette expression sur le blog (tout nouvellement découvert :-)) Chlotidien, et je l’ai trouvée parfaite! Je suis à la fois émerveillée, impatiente, enthousiaste!  J’ai envie de ne manquer aucun détail, de profiter au mieux de la lumière et de relever le défi de rendre compte, en image, de l’atmosphère si particulière qui est là, en vrai, devant moi. 

.

.

Et vous, quelle passion vous permet de reprendre possession du moment présent ? 

 

 

 

 

  • Aline - Graphiste illustratrice

    J’avais également reçu cette newsletter de One Minute Project, 80%, j’ai trouvé ça énorme! oO
    Mes passions hormis la photographie et le dessin, c’est l’écriture qui me fait voyager dans des mondes parallèles, 10mn d’écriture fait vite passer une heure dans la vie réelle. x)
    (Je réponds à ton mail, dès lundi! 😉 )

    14 janvier 2017 at 12 h 56 min Répondre
  • Sur un petit nuage

    Coucou
    Quand je blogue, j’arrive généralement à me centrer que sur ça, mais je ne vais pas faire que ça de ma journée. Et encore, il m’arrive de plus en plus souvent de m’égarer dans mes pensées …
    Je ne pense donc pas avoir réussi à trouver une véritable passion. Et ma résolution de l’année dernier de l’an passé de me concentrer sur le moment présent a été un échec cuisant !
    Mais je vais retenter progressivement cette année 🙂 Parce que ça me tient vraiment à coeur. J’en ressent vraiment le besoin pour ma mémoire :s

    Bonne soirée 🙂 Et félicitations à toi pour avoir trouvé ta passion.

    14 janvier 2017 at 17 h 40 min Répondre
  • Pascaline

    Je suis quelqu’un dont les pensées vagabondent souvent 😉 Tout est tellement vrai dans ton article, on vit à cent à l’heure, on voudrait faire mille choses. Quand je photographie, c’est un moment qui n’appartient qu’à moi, j’aime me retrouver seule et savourer l’instant ! En ce moment, j’ai aussi envie de ma remettre au dessin, on verra 😉

    15 janvier 2017 at 18 h 30 min Répondre
  • Chartres sans gluten

    Bonjour, nouvelle venue sur ce blog, je ne peux qu’être séduite par cet article ! 🙂

    OUI cet état de pleine conscience est tout à coup naturel dès lors que notre passion nous embarque !
    Pour moi ce sont mes projets d’écriture, et la photo de plus en plus, mais aussi la cuisine lorsqu’elle est faite pour le plaisir, et certaines dégustations où je suis à l’écoute de mes sens…

    …et bien-sûr être dans les bras de celui que nous aimons avec passion, n’est-ce pas les filles ?!

    16 janvier 2017 at 4 h 09 min Répondre
  • Nat

    Bonjour Magali,
    Il y a deux activités qui permettent de m’évader : la cuisine et la photographie ! Malgré le poids de la journée de travail, de la semaine : je peux photographie des heures et cuisiner des heures…..ça m’apaise, comme un seconde respiration !
    Je suis toujours admirative lors de la cuisson d’une brioche et j’adore la photographier pour essayer de transmettre son odeur qui remplit la maison, sa douceur …
    Merci pour ton article
    Je m’y suis reconnue !
    A bientôt

    16 janvier 2017 at 21 h 59 min Répondre

Leave a Comment