to top

Technique : La vitesse d’obturation

Comprendre la vitesse d'obturation en photographie

Après la publication dun premier article sur l’ouverture, je poursuis ma petite rubrique technique avec un billet sur la vitesse d’obturation. Je rappelle que je suis loin d’être une pro, j’espère que ces petits infos illustrées vous aideront à y voir plus clair et vous donneront envie de tenter de nouvelles choses.

.

Qu’est-ce que la vitesse d’obturation ?

.

La vitesse d’obturation, aussi appelée « temps de pose« , est le temps pendant lequel l’obturateur va laisser passer la lumière. Pour contrôler ce réglage, il faut placer la molette de votre appareil photo sur S ( speed).

Plus la vitesse sera lente, plus longtemps la lumière passera à travers votre objectif: par exemple, si votre appareil est réglé sur 1/4, cela signifie que la lumière entrera pendant un quart de seconde dans votre appareil (ce qui est relativement lent dans la mesure où l’on ne peut pas choisir cette vitesse et faire une photo à main levée sans flou), ou encore si vous réglez votre appareil sur 3″  cela signifie que la lumière entrera pendant 3 secondes.

Au contraire, plus la vitesse sera rapide, moins la lumière aura le temps d’entrer. Ainsi, si vous réglez la vitesse à 1/100 cela signifie que la lumière n’entrera que pendant 1/100 ème de secondes, ou encore si vous choisissez une vitesse de 1/1000 , cela signifie que la lumière ne rentrera que pendant 1/ 1000ème de secondes!

.

.

Quand utiliser le réglage « vitesse d’obturation? « 

.

 Si vous voulez faire des photos en faible lumière et que votre sujet est immobile

.

En effet, prendre une vitesse lente permettra d’avoir une meilleure exposition si vous ne pouvez pas trop monter dans les ISO ( à cause du bruit). Si votre sujet bouge, selon la vitesse choisie, il risque d’être flou sur la photo. Cette solution peut donc être intéressante pour des compositions en intérieur lorsque la luminosité est faible (d’objets ou encore en photo culinaire). Pour ce faire, il faudra vous placer en mode M (manuel), afin de pouvoir gérer la profondeur de champ et d’obtenir la luminosité voulue. Vous pouvez également essayer en mode S, mais dans ce cas l’ouverture sera décidée par votre appareil (qui va compenser avec l’ouverture pour obtenir une exposition correcte), elle vous conviendra peut-être… ou non, à vous d’essayer!

.

.

Comprendre la vitesse d'obturation en photographie

.

.

Cette photo a été prise en intérieur un jour où il faisait très sombre. Il a fallu poser l’appareil photo de façon à ce que le boitier ne bouge pas. Un mouvement même minime du boitier aurait causé un flou sur cette image dont le temps de pose était de 1 seconde. Comme je voulais également contrôler la profondeur de champ pour avoir les trois pots bien nets, je me suis placée en mode M (manuel) afin de régler l’ouverture sur f.8.

A partir d’une certaine vitesse (qui dépendra aussi de la focale que vous utilisez) il faudra donc  utiliser un trépied, ou au moins pouvoir poser votre appareil sur une surface stable, si votre boitier bouge un peu (ne serait-ce qu’à cause de votre respiration) la photo sera floue. Pour ma part, lorsque je fais une photo avec une vitesse d’obturation lente, j’utilise aussi le retardateur de l’appareil (qui permet de différer la prise de quelques secondes) puisque le fait d’appuyer sur le déclencheur peut aussi provoquer un flou.

.

Si vous avez besoin de figer une action

 Une goutte d’eau qui tombe, un sportif en action, votre chien en train de rattraper la balle au vol…. parfois vous aurez besoin de figer le mouvement, il faudra alors utiliser une vitesse d’obturation rapide. Dans ces situations il est donc intéressant de se mettre en mode S pour contrôler le temps de pose.

.

.Comprendre la vitesse d'obturation en photographie

.

.

Si vous avez envie de créer une impression de mouvement

 La technique du « filé » permet de créer un flou (voulu, cette fois-ci) qui donnera une impression de mouvement, d’agitation… Au lieu de figer un cycliste vous pouvez choisir au contraire d’utiliser une vitesse plus lente pour laisser apparaître un filé qui donnera une impression de vitesse. Placez vous donc en mode S et essayez des vitesses lentes.

Attention, qui dit vitesse lente dit aussi risque de flou non désiré. Si vous souhaitez avoir votre sujet flou  (par exemple le cycliste en pleine action) vous ne voulez pas pour autant que toute votre photo soit floue! Pour que le reste de votre image soit bien nette il faudra utilisez un trépied.

.

Comprendre la vitesse d'obturation en photographie

.

Pour cette photo, j’ai choisi une vitesse lente pour donner une impression de mouvement aux mains (je ne dis pas que c’est réussi…)..

.

.

Si vous avez envie de vous lancer dans la photo de nuit

 Vous choisirez alors une vitesse d’obturation lente, pouvant aller jusqu’à plusieurs secondes. Le trépied ( ou poser son boitier sur un support stable) est alors indispensable. La technique du filé peut aussi être pratiquée de nuit, ainsi, les filés laissés par les phares de voitures donneront une impression de vitesse à vos clichés.

.

.

Comprendre la vitesse d'obturation en photographie.

.

Si vous avez envie de tester le Light-Painting

 Le Light-Painting est la technique qui permet de dessiner avec la lumière, elle se pratique dans un environnement le plus noir possible afin de ne laisser passer que la lumière de votre source lumineuse (une lampe de poche par exemple). Là encore, le trépied est indispensable puisque vous aurez besoin d’une vitesse de plusieurs secondes). Si vous souhaitez faire apparaître un sujet dans votre composition (un objet, une personne autour de laquelle vous dessinez grâce à votre source lumineuse), il suffira de donner un petit coup de flash au début!

.

Temps de pose : 20 secondes

Temps de pose : 20 secondes

.

J’espère que l’article vous aide à y voir un peu plus clair au sujet de la vitesse d’obturation !

Je vous souhaite une très bonne semaine pleine d’essais photographiques 😉

Leave a Comment