to top

De l’inutilité de faire des plans (parfois)

 

Je vous ai fait part il y a peu de temps de mon envie d’élargir un peu les horizons de mon blog. Je réalise que je me suis imposée pas mal de limites en voulant absolument ne traiter que de photographie et qu’à cause de cela je ne publie pas autant que je le souhaiterais. Il y a déjà tellement de contraintes au quotidien, de petites cases desquelles il ne faut pas sortir, pourquoi reproduire tout cela sur un blog dont l’unique but est finalement de se faire plaisir? En prenant un peu de recul j’ai pris conscience que je m’étais mise inutilement des barrières, que j’ai voulu faire rentrer mon blog dans une catégorie, alors que j’avais tout simplement envie d’écrire.

.

fleur jaune au printemps

.

Tout cela me trotte dans la tête depuis plusieurs semaines maintenant.

Et puis il y a eu ce jour où c’ est vraiment devenu une évidence. Un mercredi soir d’avril j’ai assisté, confortablement installée dans mon canapé, au webinaire mensuel de la Blogschool au cours duquel Marie et Anouk répondent aux questions des inscrites, lorsque, peu de temps avant de clôturer la session, une inscite a demandé à Marie et Anouk si elles avaient déjà une ligne éditoriale en tête en ouvrant leur blog, ou si cela c’était fait naturellement avec le temps. Et j’ai beaucoup aimé la réponse pleine de bon sens d’Anouk. Pour résumer, elle parassait surprise de voir autant de réflexion et de plans pré-établis chez les nouvelles blogueuses. Son avis est que l’on peut préparer des tonnes de choses à l’avance, mais qu’au final cela peut ne servir à rien car on se retrouve souvent confronté à une réalité qui n’a absolument rien à voir avec ce que l’on pouvait imaginer. Et finalement, l’énergie et le temps dépensés sont vains (bien sûr vous me direz que même si l’issue n’est pas celle à laquelle on s’attendait, on a quand même appris des choses, et heureusement!) . Et je trouve cela tellement vrai. Evidemment, cela ne s’applique pas aux blogs uniquement. L’expérience m’a montré qu’il n’est pas toujours utile de tout anticiper, et que bien souvent la vie et les circonstances se font un malin plaisir de changer nos plans.

.

Pour ma part, je n’avais absolument pas prévu d’exercer ma profession d’aujourd’hui. Cela ne faisait absolument pas partie de mes rêves d’enfant. Mes études n’ont absolument pas été orientées en ce sens et mes premiers emplois n’avaient également aucun rapport! Bref, ce n’est pas pour me défendre de quoi que ce soit mais je n’ai absolument rien fait pour 😉 C’est plutôt une suite de hasards (parfois vraiment très improblables, mais mon esprit cartésien fait que je parle de hasard plutôt que de destin) qui a fait que je me suis finalement retrouvée à cette place.

.

Et si on y réfléchit bien, plein de choses, parfois très importantes, arrivent sans que l’on ne les prévoit. Des rencontres  et des hasards viennent boulverser nos vies personnelles ou professionnelles. Ce n’est pas ce qui était prévu au programme, et puis finalement on se dit que ce n’est pas si mal!

.

Bref, tout cela pour vous dire que je n’ai pas de plan précis pour ce blog, il trouvera (ou pas!) sa ligne éditoriale au fil des articles. J’écrirai selon mes envie sans trop me soucier des catégories et cases en tout genres.  😉

.

Très bonne semaine et à bientôt.

.

serre carré 600- Copie

 

Et vous ? Aviez-vous prévu d’être exactement là où vous êtes aujourd’hui? 

  • Marie-Charlotte

    Coucou Magali. J’ai commencé mon blog en 2012 en ayant aucune idée de la direction que prendrait mon blog. Je n’avais absolument pas réfléchi à une quelconque ligne éditoriale. Durant 4 ans, mes sujets se sont affinés, j’ai testé plusieurs choses et plusieurs catégories, et aujourd’hui je peux dire que j’ai trouvé ma ligne éditoriale. Le plus important étant de faire ce que l’on aime et le reste suivra tout seul. Très belle semaine à toi !

    25 avril 2016 at 9 h 14 min Répondre
  • Laurence-L

    Ce que j’aime dans les blogs (et donc ici) c’est la spontanéité alors la ligne éditoriale c’est du second plan, non ? C’est tellement joli chez toi et quand en plus les mots me parlent je n’ai qu’une envie c’est de revenir ! Mon blog est aussi un fourre tout qui a évolué avec ma vie : famille à ses début (c’est moins fun quand les enfants sont grands), j’ai eu ma période mode (puis je me suis rendue compte que j’achetais des vêtements pour le blog et non pour moi) puis lecture (trois enfants étudiants, les livres c’est moins cher que les voyages ou le shopping) et maintenant c’est un peu de tout et beaucoup de petits riens !

    25 avril 2016 at 11 h 20 min Répondre
  • newlife

    Hello Magali,

    ce que tu écris me parle beaucoup aussi: je n’aime pas les cases et j’ai toujours eu du mal à y rentrer; pourtant j’ai pas mal ingurgité moi aussi de ressources sur le blogging et sur la ligne éditoriale.
    Mais prévoir ses articles en avance, tout planifier pour la publication etc, ça devient un vrai business éloigné du plaisir de l’écriture spontanée et directe. 🙂
    Je pense aussi que les choses se dessinent mieux petit à petit, et qu’il vaut mieux voir large au départ quitter à débrider totalement sa créatitivé, pour ensuite se recentrer si le besoin s’en fait sentir.

    Et puis surtout, le blog c’est un espace de liberté alors autant en profiter! 🙂

    25 avril 2016 at 12 h 19 min Répondre
  • Donlope

    Moi je trouve pas ça plus mal de ne pas avoir de ligne éditoriale! Un thème principal, oui, une identité, oui, mais à part ça, je pense que rien ne sert de brider sa créativité pour se contenter de ne parler que d’un sujet dans un seul domaine, aussi vaste soit il!
    Au passage, j’aime beaucoup les photos d’illustrations de cet article!
    Bonne journée

    25 avril 2016 at 15 h 18 min Répondre
  • Céline

    Yé, vive la liberté !! Tu as raison d’écouter ton coeur et tes envies Magali… 😀
    La vie est pleine de surprises (des bonnes et des moins bonnes parfois aussi) et personnellement, je préfère ne pas trop savoir ce qu’elle me réserve au fil du temps qui passe… je crois qu’elle est à réinventer chaque jour et qu’elle évolue à notre image… pour moi, la vie, c’est le changement… c’est l’inverse de l’immobilité, des choses figées ou qui stagnent… évidemment, cela vient aussi avec un sentiment de vertige et d’insécurité mais c’est ça qui est beau et palpitant ! 🙂
    P.S: moi aussi j’aime beaucoup les photos illustrant ton article 😉

    25 avril 2016 at 19 h 16 min Répondre
  • Céline

    La ligne éditoriale… qu’est-ce que cela m’a bloquée au départ ! Et puis, j’ai vite lâché ! L’idée est quand même de se faire plaisir, non ? Ces blogs vont finalement avancer en même temps que nous et on verra bien où cela nous mènera 😉 A bientôt Magali !
    et au passage : joli bandeau, j’aime beaucoup !

    25 avril 2016 at 22 h 46 min Répondre
  • Wally

    Alors voilà une question que je ne me suis jamais posée !…la ligne éditoriale, rien que la phrase me fait peur ! 😉
    moi qui part souvent en live, alors suivre une ligne éditoriale, c’est de la science fiction !
    quand j’ai ouvert mon (3ème) blog (après un de scrap et photo, l’autre de cuisine), je l’ai commencé en disant ici je fourre tout ce qui me parle, m’anime, me fait plaisir, ici je raconte tout et n’importe quoi et surtout n’importe quoi, j’aime écrire, faire des photos, cuisiner, bricoler, aimer, réfléchir, ne rien faire…
    alors cet espace est le mien, et il doit être un peu comme moi, sauter du coq à l’âne, je ne dois surtout pas m’y ennuyer, il est avant tout pour moi, ensuite si il y a des femmes ( non pas d’hommes à part le mien mdr) qui prennent plaisir à venir me lire et qui prennent le temps de me laisser un commentaire sur un article, je dis tant mieux et merci pour votre passage, mais si il n’y avait personne, ben ça ne changerait rien, je viendrais quand même relater mes bouts de vie juste pour mon plaisir, car mon blog je l’aime bien, et j’aime bien y venir (hihihi un peu foldingue je suis)….
    sinon pour répondre à ta question : oui j’avais quasiment prévu d’être là ou je suis aujourd’hui, (sauf l’endroit, jamais je n’aurai pensé quitter Versailles pour Nantes, et encore moins Nantes pour la dordogne)
    pour moi il n’y a pas de hasard 😉 tout est juste et se fait au bon moment quand notre âme est prête

    25 avril 2016 at 23 h 20 min Répondre
  • Anne LANDOIS-FAVRET

    Tu as tout à fait raison, cela prendra forme quand ça viendra. Fait ce qui te chante, c’est clair que tenir un blog, c’est avant tout du plaisir. Et si tu ne te sens pus bridée par certaines cases, je pense que ton potentiel n’en sera que libéré. 🙂

    3 mai 2016 at 11 h 05 min Répondre

Leave a Comment